[version française]

“J’ai vu tant de chose que vous humains ne pourrez pas croire…”

19

Printemps 2016 – Neuchâtel

#phink!project2016

Nous sommes heureux de vous présenter les phinkproject2016. Nous sommes intéressés à travailler sur le thème de l’«être humain», avec une attention particulière pour les débats philosophiques à propos des sciences et des améliorations technologiques possibles dans nos sociétés contemporaines. Dans cette perspective, nous allons nous interroger en particulier sur ce qui doit être considéré comme l’épanouissement de l’être humain.

LE TRANSHUMANISME

L’amélioration de l’homme par la technologie

 Le transhumanisme est un mouvement de pensée qui vise l’amélioration des capacités physiques et mentales de l’homme par le biais des sciences et techniques émergentes, telles que la biotechnologie, la nanotechnologie, l’intelligence artificielle ou les sciences cognitives.

Convaincus que la conjonction de ces sciences est un moyen permettant à l’homme de prendre en charge sa propre évolution, les transhumanistes ouvrent le débat et s’interrogent sur les perspectives futures de l’homme allié à la technologie.

Ce nouveau savoir-faire technique joue un rôle indéniable dans le rapport que l’homme entretient avec la nature. Désormais capable d’agir dans le monde, l’homme peut modifier le cours naturel des choses. Ainsi il s’affranchit de cette relation de dépendance et de soumission qu’il entretient avec la nature.

Mais quels sont les dangers résultant de cette capacité qui gagne de plus en plus en puissance? L’homme, peut-il définir lui-même les limites dont il ne doit s’affranchir pour éviter que sa soif de désir ne fasse que son espèce disparaisse?

 

       MERCREDI 23 MARS :

       L’HOMME AUGMENTÉ, EST-IL TOUJOURS UN HOMME?

 

Bernard Baertschi

Maître d’enseignement et de recherche (MER) (au département de philosophie et à l’institut Ethique Histoire Humanités de) à l’Université de Genève jusqu’en 2014. Membre de la Commission fédérale d’éthique pour la biotechnologie dans le domaine non humain (CENH) entre 2002 et 2014. Membre du Comité d’éthique de l’Inserm depuis 2013.

Gabriel Dorthe

Doctorant en Philosophie aux Universités de Lausanne et de Paris I Panthéon-Sorbonne. Membre fondateur du Projet Socrate. Membre actif de NeoHumanitas

 

Johann Roduit

Docteur en droit et éthique biomédicale. Managing Director du centre d’Humanités Médicale de l’Université de Zürich. Président et membre co-fondateur de NeoHumanitas. Membre fondateur et président de TEDxMartigny. Chroniqueur pour le Huffington Post.

 

Lieu: Le Salon du Bleu café (Faubourg du Lac 27, 2000 Neuchâtel)

Heure : 18.30.

 

 

MERCREDI 20 AVRIL :

LA TECHNOLOGIE, UN DANGER POUR LA SOCIETE?

 

François Saint-Ouen

Professeur associé à l’Institut de Global Studies à l’Université de Genève. Secrétaire général du Centre Européen de la Culture

 

Laure Kloetzer

Professeure-assistante à l’Institut de Psychologie et éducation de l’Université de Neuchâtel.

 

Vincent Menuz

Docteur en biologie et enseignant de biologie à Genève. Chercheur associé à l’Université de Zurich et au groupe OMICS-ETHICS de l’Université de Montréal. Co-fondateur et vice-président de NeoHumanitas.

 

Lieu: Café des Amis (Quai Robert-Comtesse 4, 2000 Neuchâtel)

Heure : 18.30.

 

Apéritif offert après chaque conférence!!!!!

Entrée libre, prix libre.

 

 

Avec le soutien de l’ANEL, de la CCA et de l’Institut de Philosophie (UNINE).

 

 

 

 

 

 

 

 

Annunci